Printemps des Poètes

ACCUEIL  *  PRESENTATION  ACTUALITES  *  INFORMATIONS  *  ELEVES  *  PROJET D'ETABLISSEMENT  *  ADMINISTRATION

• Retour •

_____________________________________________________________________

 

 

 

QUINZAINE DE LA POESIE

DU 4 au 12 MARS 2006

 

Pour la semaine de la poésie du 06 au 11 mars, le collège s'est transformé en ville.

 

En effet, à  l'occasion de sa 8ième édition, le Printemps des Poètes avait pour thème « le chant des villes »

Lieux de fêtes et de révoltes, lieux de passage autant que d'enracinement...

Calme des jardins publics ou bruits des embouteillages, vertige des monuments et immeubles, villes de vies, les villes ont toujours été une des matières premières de l'imaginaire poétique.

 

Ainsi dans le collège, les couloirs sont devenus des rues ou des places aux noms de poètes plus ou moins connus.

Les portes de salles de classes logent des monuments, des buildings, des statues, des gares, des lieux de loisirs ou de travail...illustrés à chaque fois d'un poème.

Ces poèmes ont été lus aux différentes classes par des élèves volontaires de la BIP (brigade d'intervention poétique).

 

Il y a même la place De La Fontaine où trône une fontaine : « l'eau » qui en ruisselle est celle du bruissement des mots écrits par les élèves et qui forment des cadavres exquis (jeu surréaliste poétique consistant à composer collectivement une phrase, chacun écrivant un élément en ignorant les autres).

 

 
 
     
 
     
 
     
 

_____________________________ARCHIVES 2005________________________________


Article DNA : Pays de Barr et du Bernstein / Atelier de calligraphie

Plumes de poilus

Une enseignante barroise a initié l'an dernier, un atelier de calligraphie au collège de Dambach-la-Ville en travaillant sur un matériau original : la correspondance de poilus et autres malgré-nous. Un atelier qui donne déjà de très beaux fruits.

Professeur de français, Catherine Kammerer, de Barr, enseigne au collège du Bernstein, à Dambach-la-Ville. L'an dernier avec ses élèves de 3eme, elle a ouvert un atelier de calligraphie qui a d'ailleurs perduré après que les élèves aient quitté le collège. A la recherche d'un support d'écriture européenne, elle a eu l'opportunité de trouver des lettres de poilus de la Première Guerre mondiale et des lettres d'un « malgré-nous » enrôlé dans la Wehrmacht dès 1942, le jeune Jean Wantz qui a laissé une correspondance conséquente, écrite à ses parents de Thann, le tout dans le plus beau style gothique. Une vraie aubaine pour Catherine.
 C'est à partir de ces diverses lettres que le travail a commencé en atelier. Les élèves se sont régalés à déchiffrer les nombreuses missives et carnets du front, plus poignants les uns que les autres, tout en étudiant Paul Eluard et Guillaume Apollinaire, auteurs à la confluence de la poésie, de la calligraphie, et de la guerre.

Trois de leurs poèmes ont été édités dans un recueil diffusé en Belgique

Après les mises en page, et les photographies des documents, les jeunes n'ont pu résister au travail d'écriture. Chacun voulant s'exprimer sur le ressenti à propos de ce travail, un recueil de poésie a été réalisé, ayant comme titre « Florilège amoureux » (le plus gros des documents a servi au dossier de participation au concours « grand reporter » DNA, ils ont raflé le second prix.)
 Vibrants d'émotion, ces poèmes aux couleurs diverses interpellent tant par leur puissance que par leur douceur. Certains des élèves, aujourd'hui en seconde au lycée Koeberlé de Sélestat et à Barr, ont participé à un concours de poésies, bien leur en a pris, puisque là encore, ils ont obtenu des récompenses : trois de leurs poèmes ont été édités dans un recueil diffusé en Belgique sous le titre de « Joutes poétiques » aux éditions Azimuts.
 Léa Spegt d'Epfig, y figure avec son poème « Sombre venelle », Arnaud Schuler de Dieffenthal avec celui de « Valse d'un amour d'autrefois » et Marisa Rubin de Dambach, avec le poème intitulé « Révoltée ». En parallèle de cet atelier, ces mêmes élèves, décidément très prolixes avaient fait un autre travail pour une exposition d'histoire et de géographie avec leur professeur Geneviève Lacoumette.

 

 

 

QUINZAINE DE LA POESIE

DU 09 au 16 MARS 2005

Dans le cadre de la semaine du printemps poétique,  voici quelques activités organisées par le CDI.

Cette année, le thème national est « Passeurs de mémoire » et la découverte des différentes formes poétiques.

Chaque jour,  les élèves de la BIP (brigade d’intervention poétique) sont venus dans des classes pour dérouler un oriflamme portant un poème de la forme poétique du jour puis l’ont accroché dans le hall pour le reste de la quinzaine.

Vendredi 11 mars : Atelier poésie-minute

Atelier d’écriture  où l’on crée des formes poétiques à la manière d’une recette de cuisine.

Poèmes en liberté : Les élèves qui viennent au CDI peuvent délivrer des poèmes (sur le thème de la liberté ) enfermés dans une cage ou les créer.

Ensuite, chacun de ces poèmes pourra être accroché sur des oiseaux en origami.

"Pots de lecture" consacrés à la poésie 

www.printempsdespoetes.com

 
     
 
     

 
     

 

ACCUEIL  *  PRESENTATION  ACTUALITES  *  INFORMATIONS  *  ELEVES  *  PROJET D'ETABLISSEMENT  *  ADMINISTRATION

• Retour •